top of page

CRÉATIONS

Je suis à prendre ou à laisser (théâtre)

Lien teaser : https://youtu.be/ujFiAjgDvbc

Angela quitte son village natal pour la grande ville, portant en elle l'espoir d'une vie meilleure et l'aspiration à une carrière prometteuse. Depuis son enfance, elle a été nourrie de rêves de gloire, encouragée à devenir une star.

Elle nous conte l'histoire captivante d'une jeune chanteuse ambitieuse, désireuse de conquérir le monde de la musique.

Lorsqu'elle rencontre sa manager, celle-ci lui impose des exigences drastiques : altérer la couleur de sa peau, dompter ses cheveux, et même perdre du poids, afin de correspondre aux standards de l'industrie du spectacle.

« Je suis à prendre ou à laisser » narre cette expérience à travers les prismes de ses souvenirs, évoquant les scènes qui ont façonné son parcours, depuis son enfance jusqu'à sa relation avec sa manager et bien d'autres encore.

C'est un voyage multidimensionnel, où la musique, les chansons, le slam, le rap, le texte et la danse se mêlent harmonieusement pour raconter son histoire.

Texte de : Bérékia Yergeau

Dramaturgie et mise en scène : Abdon Fortuné Koumbha

Jeu : Rebecca Kompaoré Tindwindé

Création musicale : Adolphe Yacé

Lumière : Sam Bapes

Costumes : Souleymane Kamandie

Production : Espace Tiné

Coproduction : Cie Dumanlé

Avec le soutien : Goethe institut de Côte d’Ivoire, Fonds A(rt) venir, la Cie de la Lampe Tempête, Studio Yacé Brothers

Création : 04 mai 2024 au Goethe Institut de Côte d’Ivoire.

Créations

Rhapsodie (théâtre)

Dans un lieu déserté par la grâce, la bonne fortune et la loi – un lieu qui pourrait ressembler à la jungle de Calais ou à quelque camp de migrants – vivent Ada et Eddie, échouées là le même jour, bien qu’y ayant évolué différemment. Si Ada, nourrie de poésie, tâche de survivre aux conditions infernales du camp en réinventant le quotidien, Eddie la rebelle crie sa colère et menace de sombrer dans le désespoir. De surcroît, un haut-parleur hurle plusieurs fois par jour des injonctions impérieuses dans une langue incompréhensible. Que dit cette voix, que raconte cette femme aussi omniprésente qu’invisible, qu’Ada a surnommée « La Rhapsode » ? Est-ce vrai qu’elle voit tout, qu’elle a pouvoir de vie et de mort sur les habitants du camp ? Son mystère alimente les fantasmes les plus terribles, d’autant plus que court la rumeur d’une « liquidation »…

Texte : Gaël Octavia

Mise en scène : Abdon Fortuné Koumbha 

Création lumière : Cyril Mulon

Scénographie : Caroline Frachet

Créateur sonore : Mel Malonga

Costumes : Anuncia Blas

Avec : Yaya Mbile, Alvie Bitemo, Rebecca Kompaoré

Production : Espace Tiné

Coproduction : Les Francophonies - Des Ecritures à la scène

Avec le soutien de : La Commission Internationale du Théâtre Francophone (CITF), l'Institut Français, le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté, la Cité Internationale des Arts

Partenaires artistiques : Cake'Arts, le Cie de la Lampe Tempête

Monsieur Ki (théâtre)

Dans une chambre de bonne où il vient d’emménager, à Paris, un étudiant africain découvre une bande magnétique, sur laquelle son prédécesseur dans cette chambre, qui se trouve être apparemment du même village voisin du sien, a enregistré, à l’intention d’un mystérieux « Monsieur Ki », l’étrange récit d’une vengeance à distance exercée sur lui par un sorcier du village fou. Monsieur Ki est un aller-retour permanent et insensé entre anecdotes du village, fables et récits mythique, mêlés à la vie quotidienne à Paris.

Texte : Koffi Kwahulé

Mise en scène : Abdon Koumbha

Lumière : Davy Malonga

Avec : Sorel Boulingui

Scénographie : Abdon Koumbha & Davy Malonga

Production : Espace Tiné

Sandra (théâtre)

Dans un hôpital psychiatrique, Kameni est un malade mutique habité par plusieurs personnages. Il passe ses journées à écrire dans des cahiers. C’est son seul moyen d’expression. Quand il entend le Dr Denis Mukwege recevant le prix Nobel de la pais parler de Sandra, Kameni sort soudain de son silence. Lui, autrefois Chien en- ragé reconnait Sandra et commence un dialogue étrange.

Texte : Salimata Togora

Mise en scène : Abdon Koumbha

Lumière : Davy Malonga

Avec : Quevin Moussoki

Production : Espace Tiné

Au Coeur de ce pays (Théâtre)

Au milieu de nulle part, Magda, une ferme isolée dans le veld. ‘’Je vis, je souffre, je suis ici. Par la ruse et la tristesse, si besoin est, je me bats pour ne pas devenir une des oubliées de l’histoire. Je suis une vielle fille aux secrets bien gardés, mais je ne suis pas que cela. Je suis une conscience malheureuse, mais, je suis aussi plus que cela.’’

Frustration, rancune, haine, amour résume l’existence de cette jeune campagnarde sud-africaine. Pour Magda esclave depuis très longtemps de son père, l’heure de la revanche a sonné…

Texte : J.M. Coetzee

Adaptation : Kwam Tawa

Mise en scène : Abdon Koumbha

Lumière : Davy Malonga

Avec : Jeanne Mbeti

Scénographie : Ludovic Louppé

Production : Espace Tiné